Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 12 septembre 2017

Mate: Raccourcis clavier prédéfinis et personnalisés - Le Bureau

Les raccourcis clavier permettent non seulement de gagner du temps pour faire les opérations les plus fréquentes de notre quotidien, mais aussi évitent d'utiliser la souris souvent cause de troubles musculo squelettiques, comme par exemple le syndrome du canal carpien.

Sous Mate, fork de Gnome 2, ils sont régroupées en 5 catégories nommées comme cela sur Debian Jessie:

  • Bureau
  • Desktop
  • Gestion des fenêtres
  • Raccourcis personnalisés
  • Sound

Ne me demandez pas pourquoi il y a un mix de Français et d'Anglais ni pourquoi on a à la fois la catégorie Bureau et la catégorie Desktop ... Le fait d'installer Linux en Français explique peut-être cela !

On va s'intéresser pour l'instant à ces deux premières catégories et voir quels sont les raccourcis clavier que l'on peut définir ou redéfinir.

Par défaut les raccourcis clavier définis pour le "Bureau" sont les suivants:

  • Alt+F2: Afficher la boite de dialogue "Lancer une application" du tableau de bord
  • Alt+F1: Afficher le menu principal du tableau de bord
  • Impr: Prendre une capture d'écran
  • Alt+Impr: Prendre une capture d'écran de la fenêtre
  • Desactivé: Lancer un terminal

Première chose, aucun raccourci n'est défini pour lancer un terminal ... On va donc en définir un et aussi changer le premier raccourci pour être plus cohérent avec ce que l'on fera ensuite. Cela nous donne:

  • Ctrl+Alt+R: Afficher la boite de dialogue "Lancer une application" du tableau de bord
  • Alt+F1: Afficher le menu principal du tableau de bord
  • Impr: Prendre une capture d'écran
  • Alt+Impr: Prendre une capture d'écran de la fenêtre
  • Ctrl+Alt+T: Lancer un terminal

Maintenant, la catégorie "Desktop" qui comporte plus de raccourcis:

  • Désactivé: Lancer le navigateur d'aide
  • Calculator: Lancer la calculatrice
  • Mail: Lancer le logiciel de messagerie
  • WWW: Lancer le navigateur Web
  • Désactivé: Déconnexion
  • Ctrl+Alt+Suppr: Eteindre
  • Ctrl+Alt+L: Verrouiller l'écran
  • Explorer: Dossier personnel
  • Search: Rechercher

Comme on peut le voir, beaucoup de raccourcis sont soit désactivés soit définis sur les touches "Explorer", "Search" ou "WWW" que l'on cherche parfois lontemps sur certains claviers ... On va donc les redéfinr comme suit:

  • F1: Lancer le navigateur d'aide
  • Ctrl+Alt+C: Lancer la calculatrice
  • Désactivé: Lancer le logiciel de messagerie
  • Ctrl+Alt+W: Lancer le navigateur Web
  • Désactivé: Déconnexion
  • Ctrl+Alt+Suppr: Eteindre
  • Ctrl+Alt+L: Verrouiller l'écran
  • Ctrl+Alt+F: Dossier personnel
  • Ctrl+Alt+S: Rechercher

Vous le voyez, la plupart des raccourcis sont définis à base de Ctrl+Alt, on aurait pu utiliser aussi la touche Mod4 (celle qui à un symbole "Windows") à la place. Ces raccourcis n'entrent pas en conflit avec ceux définis dans IntelliJ Idea, du moins si on utilise le KeyMap d'Eclipse !

On verra par la suite les raccourcis pour la gestion des fenêtres ainsi que quelques raccourcis clavier personnalisés.

mardi 5 septembre 2017

Refaire fonctionner Enigmail avec Icedove / Thunderbird sur Debian 8.9

Depuis la dernière mise à jour du paquet Icedove sur Debian 8.9, ce dernier m'a signalé que mon Add-On Enigmail était désactivé et qu'il fallait passer désormais par un autre Add-On dont j'ai oublié le nom. Ce jour là, j'ai laché l'affaire en me disant que je regarderai cela plus tard.

Ce matin, j'ai jeté un oeil, n'ai pas trouvé d'Add-On de remplacement pour Enigmail mais par contre en suivant la procédure suivante, j'ai rétabli ma configuration Mail+Encryption:

  • Installation de Thunderbird
  • Démarrage de Thunderbird + Migration des données issues d'Icedove (se fait tout seul)
  • Installation d'Enigmail afin de le réactiver (cette possibilité n'étant pas proposée)
  • Suppression du paquet iceowl-extension

Donc, je suis passé d'Icedove à Thunderbird (comma avant sur Debian quoi !) et ça fonctionne comme avant. Enfin presque ...

Maintenant, le déchiffrement des messages ne se fait pas de manière automatique et j'ai une erreur qui dit: GnuPG a rapporté une erreur de communication avec gpg-agent (un composant de GnuPG).

Capture-Alerte_Enigmail.png

Les solutions proposées dans le billet cité n'ont malheureusement pas fonctionné chez moi.

J'ai trouvé la solution dans le billet gnome-keyring gpg2 and enigmail clash.

Le script en question a été enregistré en .gpgrc et appelé dans .bashrc. Ensuite, j'appele Thunderbird de la façon suivante:

bash -i -c '/usr/bin/thunderbird %u'

Et j'ai bien:

env| grep GPG
GPG_AGENT_INFO=/tmp/gpg-63XK4k/S.gpg-agent:3002:1

C'est donc bien le gpg-agent qui est utilisé et non le Gnome Keyring.

Avec cette façon de faire, tout fonctionne, y compris le cache sur la saisie du mot de passe de ma clé privée !

Enfin, j'ai remarqué une aberration dans la configuration par défaut de Thunderbird, le moteur de recherche par défaut est Bing, moteur de recherche d'une célèbre (plus que son moteur en tous cas !) société américaine dont je ne citerai pas le nom. Je me demande bien ce qui a pû dicter ce choix malheureux dans un logiciel open source ...

Capture-Preferences_de_Thunderbird.png

jeudi 31 août 2017

Ajouter un Hook de Pre Commit dans IntelliJ IDEA

La boite de dialogue de commit d'IntelliJ IDEA propose entre autres de faire les actions suivantes avant le commit:

  • Reformatter le code
  • Optimiser les imports
  • Chercher les TODO

....

En revanche rien n'est prévu par défaut dans IntelliJ pour ajouter un script utlisateur de pre commit, qui par exemple va vérifier que vos traces ajoutées à des fins de debug ont bien été enlevées avant le commit.

Pour ajouter un Hook de pre commit, il faut installer un plugin, nommé Pre Commit Hook Plugin, qui va se charger d'éxécuter avant commit un script que vous aurez créé à la racine de votre projet et nommé pre-commit-hook.sh.

Le script sera appelé avec en paramètres les fichiers participant au commit. Il vous suffit donc dans le script de renvoyer le code retour 1 si vous avez oublié des traces de debug.

Ainsi vous éviterez les commits supplémentaires avec le message signficatif: "Oopppps: forgot to remove debug traces" !

Un exemple de script de pre commit:

#!/bin/bash

for file in "$@"; do
    grep -H -n DBG_TRACE "$file" && exit 1
done

exit 0

Le Pre Commit Hook Plugin est hébergé sur GitHub.

dimanche 27 août 2017

jigdo et le fichier template ...

Dans un billet précédent, nous avons vu comment on peut télécharger les images iso de Debian avec l'utilitaire jigdo.

Cette façon de faire semble ne plus fonctionner au premier abord.

user@machine:~/tmp$ jigdo-lite https://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/jigdo-cd/debian-testing-amd64-netinst.jigdo

Jigsaw Download "lite"
Copyright (C) 2001-2005  |  jigdo@
Richard Atterer          |  atterer.net
Loading settings from `/home/user/.jigdo-lite'
File `https://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/jigdo-cd/debian-testing-amd64-netinst.jigdo' does not exist!

Pour arriver à vos fins, il faut télécharger le fichier .jigdo ET le fichier .template correspondant dans le même répertoire et ensuite lancer la commande suivante:

jigdo-lite debian-testing-amd64-netinst.jigdo

Donc c'est plus compliqué qu'avant:

Avant:

jigdo-lite https://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/jigdo-cd/debian-testing-amd64-netinst.jigdo

Maintenant:

wget https://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/jigdo-cd/debian-testing-amd64-netinst.jigdo
wget https://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/jigdo-cd/debian-testing-amd64-netinst.template
jigdo-lite debian-testing-amd64-netinst.jigdo

Note:

Ce qui est décrit ici a été testé avec Debian Jessie.

- page 1 de 35