Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 15 août 2017

Utilisation des alias Bash en mode interactif ou non

Avec Bash, les alias sont définis dans le fichier .bashrc ou plus proprement dans le fichier .bash_aliases qui normalement est chargé depuis .bashrc comme suit:

# Alias definitions.
# You may want to put all your additions into a separate file like
# ~/.bash_aliases, instead of adding them here directly.
# See /usr/share/doc/bash-doc/examples in the bash-doc package.

if [ -f ~/.bash_aliases ]; then
    . ~/.bash_aliases
fi

Si j'ai défini:

alias ll='ls -l

Alias en mode interactif

La commande ll donnera le résultat suivant:

user@machine:~$ ll
total 60
drwxr-xr-x 2 user user  4096 juil. 23 17:03 bin
drwxr-xr-x 2 user user  4096 août   3 21:41 Bureau
drwxr-xr-x 6 user user  4096 juil.  9 18:00 Documents
drwxr-xr-x 2 user user  4096 avril 29 14:20 Enregistrements
drwxr-xr-x 4 user user  4096 juin  14 07:39 Images
drwxr-xr-x 2 user user  4096 nov.   9  2016 Modèles
drwxr-xr-x 2 user user  4096 nov.  23  2016 Musique
drwxr-xr-x 9 user user  4096 juin  13 08:51 Programs
drwxr-xr-x 2 user user  4096 nov.   9  2016 Public
drwxr-xr-x 8 user user  4096 juin   4 07:25 Sources
drwxr-xr-x 6 user user 12288 août   2 07:59 Téléchargements
drwxr-xr-x 7 user user  4096 juin   5 06:31 Vidéos
drwxr-xr-x 9 user user  4096 juin  30 19:32 VirtualBox VMs

Expansion des alias

C'est normal me direz-vous. En fait, l'alias ll qui a été défini est utilisable parce que je suis dans un Shell interactif et que par défaut Bash autorise l'expansion des alias dans un Shell interactif.

On peut s'en convaincre en désactivant cette option:

user@machine:~$ shopt -u expand_aliases
user@machine:~$ ll
bash: ll : commande introuvable
user@machine:~$ alias
alias l='ls -CF'
alias la='ls -A'
alias ll='ls -l'
alias ls='ls --color=auto'
alias rm='rm -i'

Les alias sont définis, ils existent mais ne sont pas utilisables pour autant !

Alias en mode non interactif

En mode non interactif, c'est à dire dans un script Shell lançé sans l'option -i, les choses sont différentes.

Première différence, le script .bash_aliases n'est pas chargé puisque .bashrc ne l'est pas. Ah bon ?

Il suffit de regarder le début du fichier .bashrc pour s'en convaincre:

user@machine:~$ more .bashrc 
# ~/.bashrc: executed by bash(1) for non-login shells.
# see /usr/share/doc/bash/examples/startup-files (in the package bash-doc)
# for examples

# If not running interactively, don't do anything
case $- in
    *i*) ;;
      *) return;;
esac

Vos alias habituels ne seront donc pas connus dans les scripts.

C'est en fait assez heureux si l'on considère les alias couramment définis sur les commandes rm et cp avec une demande de confirmation: dans un script mieux vaut ne pas avoir à répondre à des questions !

Deuxième différence, l'expansion des alias n'est pas activée par défaut dans un Shell non interactif.

Considérons le script suivant:

#!/bin/bash

alias ll='ls -l'
alias
ll

user@machine:~$ alias.sh alias ll='ls -l' /home/user/alias.sh: ligne 5: ll : commande introuvable

L'alias défini dans le script lui même n'est pas utilisable !!!

En revanche si j'ajoute en début de script la ligne suivante:

shopt -s expand_aliases

mon alias est connu depuis le script. On pensera donc à ajouter cette commande, avant ou après la définition des alias, dans les scripts les utilisant.

Et pour afficher toutes les options actives de Bash:

shopt -s

samedi 5 août 2017

Une barre de défilement bien visible

Les soit disant "améliorations" d'ergonomie dans les IHM n'en sont pas toujours.

Par exemple sous Linux, j'utilise ici Debian avec Mate, la barre de défilement appelée communément "scrollbar" par les anglophones est presque invisible en raison d'un choix de couleurs malheureux: cette barre de défilement ayant quasiment la même couleur que l'espace sur lequel elle se déplace, on ne la voit pas comme l'illustre l'image d'un Terminal qui suit:

scrollbar-terminal.png

Vous aurez beau chercher dans les paramètres du profil du Terminal, vous ne trouverez rien à ce sujet.

En fait, pour changer de manière plus détaillée les couleurs du Terminal, il faut installer un paquet nommé gnome-color-chooser et lancer la commande du même nom.

Capture-GNOME_Color_Chooser.png

Les couleurs de la barre de progression se trouvent dans l'onglet Spécifique.

J'utilise ici la couleur du texte pour la "scrollbar" et celle du fond pour la surbrillance.

Ce sont des couleurs qui conviennent au thème Solarized que j'utilise et nom au Terminal par défaut en noir sur blanc qui se trouve à votre gauche.

Le résultat est le suivant:

visible-scrollbar.png

Cette façon de faire fonctionne évidemment sur Gnome et ses dérivés comme Mate ; sur les autres environnements de bureau, je ne peux rien dire sur le sujet.

Enfin, bien je parle de Terminal dans ce billet, les modifications de couleurs de la barre de défilement s'appliquent bien évidemment aux autres applications tournant sous Gnome.

dimanche 23 juillet 2017

Commandes ifconfig et netstat sur Debian 9

Si vous avez installé Debian 9 récemment, vous aurez surement constaté que les commandes ifconfig et netstat entre autres ne semblent plus présentes sur le système:

debian@stretch:~$ lsb_release -a
No LSB modules are available.
Distributor ID: Debian
Description:    Debian GNU/Linux 9.0 (stretch)
Release:        9.0
Codename:       stretch
debian@stretch:~$ /sbin/ifconfig
-bash: /sbin/ifconfig: Aucun fichier ou dossier de ce type
debian@stretch:~$ netstat
-bash: netstat : commande introuvable

Pour ceux qui les utilisent quotidiennement cela peut être gênant.

En fait ces commandes existent encore, pour l'instant, et nécessitent sur Debian 9 l'installation du paquet net-tools qui n'est maintenant plus installé par défaut:

sudo apt-get install net-tools

Dans un prochain billet on pourra voir par quelles commandes ifconfig et netstat sont remplacées.

vendredi 9 juin 2017

Complétion bash et utilisateur root

La complétion bash nous facilite bien la vie au quotidien puisqu'elle nous aide dans la saisie des options et paramètres des lignes de commandes sans avoir besoin de consulter les man pages.

Mais est t'elle toujours activée ?

J'ai fait le test avec Debian Stretch mais les résultats sont les mêmes avec Debian Jessie.

Lorsque j'utilise un utilisateur non root, la complétion bash est activée que j'utilise un Shell de login (avec Ctrl Alt F1) ou un Shell normal.

Si je tappe apt-get suivi de la touche TAB:

debian@stretch:~$ apt-get 
autoclean        changelog        dist-upgrade     install          source
autoremove       check            download         purge            update
build-dep        clean            dselect-upgrade  remove           upgrade

bash me propose bien la complétion qui convient à la commande apt-get.

Si maintenant je me connecte avec root, j'obtiens le résultat suivant:

debian@stretch:~$ su
Mot de passe : 
root@stretch:/home/debian# apt-get 
.bash_history         .dmrc                 .local/               Téléchargements/
.bash_logout          Documents/            Modèles/              Vidéos/
.bashrc               .gnupg/               Musique/              .Xauthority
Bureau/               .ICEauthority         .profile              .xsession-errors
.config/              Images/               Public/               .xsession-errors.old

Avec l'utilisateur "normal", ici debian, cela fonctionne car le fichier .bashrc par défaut de l'utilisateur se termine comme ceci:

debian@stretch:~$ tail .bashrc 
# enable programmable completion features (you don't need to enable
# this, if it's already enabled in /etc/bash.bashrc and /etc/profile
# sources /etc/bash.bashrc).
if ! shopt -oq posix; then
  if [ -f /usr/share/bash-completion/bash_completion ]; then
    . /usr/share/bash-completion/bash_completion
  elif [ -f /etc/bash_completion ]; then
    . /etc/bash_completion
  fi
fi

ce qui n'est pas le cas pour l'utilisateur root:

root@stretch:/home/debian# cat /root/.bashrc 
# ~/.bashrc: executed by bash(1) for non-login shells.

# Note: PS1 and umask are already set in /etc/profile. You should not
# need this unless you want different defaults for root.
# PS1='${debian_chroot:+($debian_chroot)}\h:\w\$ '
# umask 022

# You may uncomment the following lines if you want `ls' to be colorized:
# export LS_OPTIONS='--color=auto'
# eval "`dircolors`"
# alias ls='ls $LS_OPTIONS'
# alias ll='ls $LS_OPTIONS -l'
# alias l='ls $LS_OPTIONS -lA'
#
# Some more alias to avoid making mistakes:
# alias rm='rm -i'
# alias cp='cp -i'
# alias mv='mv -i'

Cette section "enable bash completion in interactive shells" qui n'existe pas dans le fichier /root/.bashrc est bien présente dans le fichier /etc/bash.bashrc mais elle y est commentée:

root@stretch:/home/debian# tail -n 25 /etc/bash.bashrc  | head -n 8
# enable bash completion in interactive shells
#if ! shopt -oq posix; then
#  if [ -f /usr/share/bash-completion/bash_completion ]; then
#    . /usr/share/bash-completion/bash_completion
#  elif [ -f /etc/bash_completion ]; then
#    . /etc/bash_completion
#  fi
#fi

Il suffit donc de la ré-activer pour que la complétion fonctionne aussi pour root.

Une fois cela fait, la section dans le .bashrc utilisateur n'est plus nécessaire.

- page 1 de 34