On a vu dans un billet précédent comment installer Java sur Linux en utilisant les JDK ou JRE fournis par le système.

Par exemple sur Debian Wheezy, j'ai la configuration suivante:

which java | xargs readlink -e
/usr/lib/jvm/java-6-openjdk-amd64/jre/bin/java

Imaginons maintenant que j'ai installé l'OpenJDK en versions 6 et 7 et que je travaille sur deux projets, un en Java 7 et l'autre en Java 6. Je vais avoir besoin de passer facilement d'une version de Java à l'autre.

Le paquet java-common est là pour ça. Ce paquet fournit la commande update-java-alternatives qui permet de:

update-java-alternatives
usage: update-java-alternatives [--jre-headless] [--jre] [--plugin] [ -t|--test|-v|--verbose]
           -l|--list [<jname>]
           -s|--set <jname>
           -a|--auto
           -h|-?|--help

Lister les JDK ou JRE installés sur le système:

update-java-alternatives --list
java-1.6.0-openjdk-amd64 1061 /usr/lib/jvm/java-1.6.0-openjdk-amd64
java-1.7.0-openjdk-amd64 1051 /usr/lib/jvm/java-1.7.0-openjdk-amd64

Changer le JDK ou JRE par défaut du système:

update-java-alternatives -s java-1.7.0-openjdk-amd64

SI vous regardez un petit peu, vous verrez que la commande update-java-alternatives modifie tous les liens dans /etc/alternatives pointant vers un binaire fourni par le JDK ou le JRE.

Dernière chose update-java-alternatives doit être lançée depuis le compte root.