Les JDK (Java Development Kit) et JRE (Java Runtime Environment) fournis autrefois par Sun et maintenant par Oracle ne figurent pas dans les dépôts de Debian ni dans ceux des autres distributions GNU/Linux puisqu'ils sont non libres.

On est donc contraint de télécharger une archive compressée ou un fichier exécutable et de l'installer soit dans notre répertoire $HOME soit dans /usr/lib/jvm si on est root.

Cependant, il est rare d'avoir besoin explicitement de la machine virtuelle de Sun (Je sais, maintenant c'est Oracle ...), et OpenJDK (la version libre de Java) fonctionne maintenant très bien.

Par conséquent il est très pratique pour installer un JRE sur Debian (et dérivées, même si je n'en utilise aucune !) de faire:

sudo apt-get install default-jre

et pour un JDK:

sudo apt-get install default-jdk

Ce qui revient à utiliser le dépôt du système Debian.

Cela présente trois avantages:

  • Le JRE ou JDK en question est disponible pour tous les utilisateurs,
  • Il est installé proprement dans /usr/lib/jvm et non dans le répertoire $HOME de l'utilisateur,
  • Les paquets dépendants de Java comme maven, ant ou eclipse s'installent alors eux aussi via le dépôt du système

En plus de ces deux méta-paquets, le dépôt Debian contient également les paquets suivants si l'on a besoin d'une version spécifique:

  • openjdk-6-jdk
  • openjdk-7-jdk

et

  • openjdk-6-jre
  • openjdk-7-jre