On a tous à un moment ou à un autre supprimé un fichier par erreur sous Linux.

On remédie souvent à cette situation malheureuse par un:

alias rm='rm -i'

Cependant, il existe un moyen de se passer de la confirmation de suppression de la commande rm et cela consiste à utiliser la corbeille en ligne de commande.

Linux propose en effet le paquet trash-cli que l'on installe comme suit:

sudo apt-get install trash-cli

Et pour supprimer un fichier, plutôt que d'utiliser la commande rm:

trash-put Readme.md 

Puis:

trash-put Profiles.zip 

Pour afficher la liste des fichiers présents dans la corbeille:

trash-list 
2017-11-05 16:34:05 /home/user/Profiles.zip
2017-11-05 16:33:51 /home/user/Readme.md

La timestamp affiché étant la date de suppression du fichier.

Supposons maintenant que j'ai supprimé Readme.md par erreur:

user@machine:~$ restore-trash 
   0 2017-11-05 16:34:05 /home/pyfourmond/Profiles.zip
   1 2017-11-05 16:33:51 /home/pyfourmond/Readme.md
What file to restore [0..1]: 

Il me suffit alors de sélectionner le numéro du fichier pour que celui-ci soit restauré.

Le paquet trash-cli fournit aussi la commande restore-trash qui permet de rétablir l'intégralité des fichiers placés à la corbeille.

Et on peut maintenant définir:

alias rm='trash-put'