Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 18 octobre 2017

Bien utiliser les tableaux en bash: les tableaux associatifs

Dans un billet précédent, on a vu comment bien utiliser les tableaux en bash. Il s'agissait des tableaux indexés dont l'indice est un entier comme dans beaucoup de langages.

Mais Bash permet aussi la définition de tableaux associatifs dans lesquels l'indice est une chaîne de caractères et non plus un entier.

Pour reprendre l'exemple des couleurs:

declare -A colours

colours[black]=noir
colours[red]=rouge
colours[green]=vert

Vous remarquerez le flag -A au lieu de -a utilisé pour le tableau indexé.

Pour lister les valeurs du tableau associatif:

for colour in "${colours[@]}"; do
    echo "$colour"
done
rouge
vert
noir

Maintenant si je veux faire le parcours en partant des clés:

for colour in "${!colours[@]}"; do
    echo "$colour: ${colours[$colour]}"
done

Ce qui donne:

red: rouge
green: vert
black: noir

La syntaxe est donc exactement la même qu'avec les tableaux indexés excepté qu'ici la clé est une chaîne de caractères et que l'utilisation des crochets tient lieu de double quotes: la clé peut donc contenir des espaces.

On peut aussi affecter un tableau en une seule instruction:

data=([joe]=30 [mary]=25)

dimanche 8 octobre 2017

Mise à jour de Debian Stretch: Debian 9.2

La deuxième mise à jour de Debian Stretch a été publiée hier. Avec cette version 9.2, ce sont principalement des failles de sécurité qui ont été corrigées.

La liste détaillée des changements dans Debian 9.2 se trouve ici.

N'ayant pas vu passer de mail concernant Debian Jessie, j'imagine que la version oldstable restera en version 8.9.

dimanche 24 septembre 2017

Sublime Text en version 3 et avec le dépôt Debian

L'éditeur de texte Sublime Text est sorti récemment en version 3.

Ce build 3143 est le build final de la version 3 et aussi la première mise à jour depuis le build 3126 qui datait quand même du 23 septembre 2016 !

C'est donc l'occasion de mettre à jour votre éditeur préféré. Pour cela, il existe maintenant un dépôt pour les principales distributions Linux.

Sur Debian, on procèdera comme suit:

Ajout de la clé GPG:

user@machine:~$ wget -qO - https://download.sublimetext.com/sublimehq-pub.gpg | sudo apt-key add -
[sudo] password for user: 
OK

Ajout du dépôt:

user@machine:~$ echo "deb https://download.sublimetext.com/ apt/stable/" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/sublime-text.list

Puis:

user@machine:~$ sudo apt-get install sublime-text

Si Sublime Text n'était pas déjà installé, il sera mis à jour:

user@machine:~$ subl --version
Sublime Text Build 3143

Les commandes précédentes installent la version stable de l'éditeur. Pour disposer de la version de développement, il faut acheter une license.

Chose intéressante, une license personnelle donne le droit d'utiliser Sublime Text au travail ! Des fois que votre employeur soit quelque peu radin ...

mardi 12 septembre 2017

Mate: Raccourcis clavier prédéfinis et personnalisés - Le Bureau

Les raccourcis clavier permettent non seulement de gagner du temps pour faire les opérations les plus fréquentes de notre quotidien, mais aussi évitent d'utiliser la souris souvent cause de troubles musculo squelettiques, comme par exemple le syndrome du canal carpien.

Sous Mate, fork de Gnome 2, ils sont régroupées en 5 catégories nommées comme cela sur Debian Jessie:

  • Bureau
  • Desktop
  • Gestion des fenêtres
  • Raccourcis personnalisés
  • Sound

Ne me demandez pas pourquoi il y a un mix de Français et d'Anglais ni pourquoi on a à la fois la catégorie Bureau et la catégorie Desktop ... Le fait d'installer Linux en Français explique peut-être cela !

On va s'intéresser pour l'instant à ces deux premières catégories et voir quels sont les raccourcis clavier que l'on peut définir ou redéfinir.

Par défaut les raccourcis clavier définis pour le "Bureau" sont les suivants:

  • Alt+F2: Afficher la boite de dialogue "Lancer une application" du tableau de bord
  • Alt+F1: Afficher le menu principal du tableau de bord
  • Impr: Prendre une capture d'écran
  • Alt+Impr: Prendre une capture d'écran de la fenêtre
  • Desactivé: Lancer un terminal

Première chose, aucun raccourci n'est défini pour lancer un terminal ... On va donc en définir un et aussi changer le premier raccourci pour être plus cohérent avec ce que l'on fera ensuite. Cela nous donne:

  • Ctrl+Alt+R: Afficher la boite de dialogue "Lancer une application" du tableau de bord
  • Alt+F1: Afficher le menu principal du tableau de bord
  • Impr: Prendre une capture d'écran
  • Alt+Impr: Prendre une capture d'écran de la fenêtre
  • Ctrl+Alt+T: Lancer un terminal

Maintenant, la catégorie "Desktop" qui comporte plus de raccourcis:

  • Désactivé: Lancer le navigateur d'aide
  • Calculator: Lancer la calculatrice
  • Mail: Lancer le logiciel de messagerie
  • WWW: Lancer le navigateur Web
  • Désactivé: Déconnexion
  • Ctrl+Alt+Suppr: Eteindre
  • Ctrl+Alt+L: Verrouiller l'écran
  • Explorer: Dossier personnel
  • Search: Rechercher

Comme on peut le voir, beaucoup de raccourcis sont soit désactivés soit définis sur les touches "Explorer", "Search" ou "WWW" que l'on cherche parfois lontemps sur certains claviers ... On va donc les redéfinr comme suit:

  • F1: Lancer le navigateur d'aide
  • Ctrl+Alt+C: Lancer la calculatrice
  • Désactivé: Lancer le logiciel de messagerie
  • Ctrl+Alt+W: Lancer le navigateur Web
  • Désactivé: Déconnexion
  • Ctrl+Alt+Suppr: Eteindre
  • Ctrl+Alt+L: Verrouiller l'écran
  • Ctrl+Alt+F: Dossier personnel
  • Ctrl+Alt+S: Rechercher

Vous le voyez, la plupart des raccourcis sont définis à base de Ctrl+Alt, on aurait pu utiliser aussi la touche Mod4 (celle qui à un symbole "Windows") à la place. Ces raccourcis n'entrent pas en conflit avec ceux définis dans IntelliJ Idea, du moins si on utilise le KeyMap d'Eclipse !

On verra par la suite les raccourcis pour la gestion des fenêtres ainsi que quelques raccourcis clavier personnalisés.

- page 1 de 25