Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 28 octobre 2018

Utiliser VirtualBox 5.2 sur Debian Jessie

Si vous utilisez Debian 8 (Jessie) et VirtualBox, vous avez sans doute remarqué que la version de VirtualBox du dépôt Debian date un peu, puisque c'est une version 4.3.40 qui date de l'été 2016.

On souhaitera donc installer la version maintenue de VirtualBox, la 5.2, comme indiqué sur le Wiki de VirtualBox.

Une fois cette version installée, si vous créez une machine virtuelle, par exemple avec Vagrant, vous obtiendrez certainement l'erreur suivante:

There was an error while executing `VBoxManage`, a CLI used by Vagrant
for controlling VirtualBox. The command and stderr is shown below.

Command: ["startvm", "b81392d9-6f90-4c80-87e0-91bd0d95ef56", "--type", "headless"]

Stderr: VBoxManage: error: The virtual machine 'test_vbox_52_default_1540707024933_47897' has terminated unexpectedly during startup with exit code 1 (0x1)
VBoxManage: error: Details: code NS_ERROR_FAILURE (0x80004005), component MachineWrap, interface IMachine

La machine virtuelle ne démarre pas !

La cause est la suivante: VirtualBox 5.2 essaie d'utiliser les "kernels modules" de la version 4.3 de VirtualBox et ce même si on a supprimé tous les paquets correspondants à cette version :-(

Il nous faut donc reconstruire ces modules par:

# sudo rcvboxdrv setup
vboxdrv.sh: Stopping VirtualBox services.
vboxdrv.sh: Starting VirtualBox services.
vboxdrv.sh: Building VirtualBox kernel modules.

Comme indiqué à la fin du paragraphe suivant.

Et la VM va maintenant démarrer.

D'ailleurs, si vous regardez bien, VirtualBox 5.2 ne comporte pas de paquet virtualbox-dkms comme c'était le cas auparavant. Un seul paquet est installé:

# dpkg --list | grep virtualbox
ii  virtualbox-5.2                        5.2.20-125813~Debian~jessie                amd64        Oracle VM VirtualBox

Voilà, vous pouvez utiliser la dernière version de VirtualBox et la version la plus récente de Vagrant sur Debian Jessie.

mardi 5 septembre 2017

Refaire fonctionner Enigmail avec Icedove / Thunderbird sur Debian 8.9

Depuis la dernière mise à jour du paquet Icedove sur Debian 8.9, ce dernier m'a signalé que mon Add-On Enigmail était désactivé et qu'il fallait passer désormais par un autre Add-On dont j'ai oublié le nom. Ce jour là, j'ai laché l'affaire en me disant que je regarderai cela plus tard.

Ce matin, j'ai jeté un oeil, n'ai pas trouvé d'Add-On de remplacement pour Enigmail mais par contre en suivant la procédure suivante, j'ai rétabli ma configuration Mail+Encryption:

  • Installation de Thunderbird
  • Démarrage de Thunderbird + Migration des données issues d'Icedove (se fait tout seul)
  • Installation d'Enigmail afin de le réactiver (cette possibilité n'étant pas proposée)
  • Suppression du paquet iceowl-extension

Donc, je suis passé d'Icedove à Thunderbird (comma avant sur Debian quoi !) et ça fonctionne comme avant. Enfin presque ...

Maintenant, le déchiffrement des messages ne se fait pas de manière automatique et j'ai une erreur qui dit: GnuPG a rapporté une erreur de communication avec gpg-agent (un composant de GnuPG).

Capture-Alerte_Enigmail.png

Les solutions proposées dans le billet cité n'ont malheureusement pas fonctionné chez moi.

J'ai trouvé la solution dans le billet gnome-keyring gpg2 and enigmail clash.

Le script en question a été enregistré en .gpgrc et appelé dans .bashrc. Ensuite, j'appele Thunderbird de la façon suivante:

bash -i -c '/usr/bin/thunderbird %u'

Et j'ai bien:

env| grep GPG
GPG_AGENT_INFO=/tmp/gpg-63XK4k/S.gpg-agent:3002:1

C'est donc bien le gpg-agent qui est utilisé et non le Gnome Keyring.

Avec cette façon de faire, tout fonctionne, y compris le cache sur la saisie du mot de passe de ma clé privée !

Enfin, j'ai remarqué une aberration dans la configuration par défaut de Thunderbird, le moteur de recherche par défaut est Bing, moteur de recherche d'une célèbre (plus que son moteur en tous cas !) société américaine dont je ne citerai pas le nom. Je me demande bien ce qui a pû dicter ce choix malheureux dans un logiciel open source ...

Capture-Preferences_de_Thunderbird.png