Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 16 octobre 2017

Mate: Raccourcis clavier prédéfinis et personnalisés - Gestion des fenêtres et autres

Dans un billet précédent, on a défini des raccourcis clavier un peu plus commodes que ceux définis par défaut pour le Bureau.

Les raccourcis pour la catégorie "Gestion des fenêtres" sont très nombreux et la plupart sont désactivés par défaut.

On en redéfinira qu'un de plus ici:

  • Alt+F11: Basculer en mode plein écran

afin d'être complet avec ceux déjà définis:

  • Alt+F5: Restaurer la fenêtre
  • Alt+F10: Basculer l'état d'agrandissement

Les autres raccourcis très utiles de la catégorie étant:

  • Ctrl+Tab: Se déplacer entre les fenêtres via une fenêtre de premier plan
  • Ctrl+Alt+Tab: Se déplacer entre les tableaux de bord et le bureau via une fenêtre de premier plan

Et:

  • Ctrl+Alt+Gauche: Passer à l'espace de travail à gauche de l'espace actuel
  • Ctrl+Alt+Droite: Passer à l'espace de travail à droite de l'espace actuel

Passons maintenant aux raccourcis personnalisés. On a déjà défini un raccourci pour le terminal, il serait assez pratique d'en avoir un pour le terminal administrateur.

Donc, dans les raccourcis personnalisés, on ajoutera:

  • Ctrl+Alt+X: Terminal Administrateur

dont la commande est:

gksu mate-terminal

Enfin j'ajoute également le raccourci suivant:

  • Ctrl+Impr: Prendre une capture d'écran de manière interactive

dont la commande est:

mate-screenshot -i

samedi 5 août 2017

Une barre de défilement bien visible

Les soit disant "améliorations" d'ergonomie dans les IHM n'en sont pas toujours.

Par exemple sous Linux, j'utilise ici Debian avec Mate, la barre de défilement appelée communément "scrollbar" par les anglophones est presque invisible en raison d'un choix de couleurs malheureux: cette barre de défilement ayant quasiment la même couleur que l'espace sur lequel elle se déplace, on ne la voit pas comme l'illustre l'image d'un Terminal qui suit:

scrollbar-terminal.png

Vous aurez beau chercher dans les paramètres du profil du Terminal, vous ne trouverez rien à ce sujet.

En fait, pour changer de manière plus détaillée les couleurs du Terminal, il faut installer un paquet nommé gnome-color-chooser et lancer la commande du même nom.

Capture-GNOME_Color_Chooser.png

Les couleurs de la barre de progression se trouvent dans l'onglet Spécifique.

J'utilise ici la couleur du texte pour la "scrollbar" et celle du fond pour la surbrillance.

Ce sont des couleurs qui conviennent au thème Solarized que j'utilise et nom au Terminal par défaut en noir sur blanc qui se trouve à votre gauche.

Le résultat est le suivant:

visible-scrollbar.png

Cette façon de faire fonctionne évidemment sur Gnome et ses dérivés comme Mate ; sur les autres environnements de bureau, je ne peux rien dire sur le sujet.

Enfin, bien que je parle de Terminal dans ce billet, les modifications de couleurs de la barre de défilement s'appliquent bien évidemment aux autres applications tournant sous Gnome.

mardi 14 mars 2017

Création des utilisateurs en mode graphique avec Mate

Pour créer un nouvel utilisateur sous Linux, les habitués de Gnome savent qu'une interface graphique existe pour cela, elle est nommée "Utilisateurs et groupes" et figure dans la section "Système" des paramètres.

Avec Mate qui est pourtant un fork de Gnome 2, rien de cela par défaut ... En fait l'interface users-admin existe bel et bien aussi sur Mate mais elle n'est pas installée par défaut.

Pour créer des utilisateurs en mode graphique avec Mate, il faut donc installer le paquet mate-system-tools et le centre de contrôle aura alors l'aspect suivant:

Capture-Centre_de_controle-1.png

Le paquet mate-system-tools aura ajouté 3 programmes à notre système:

  • Date et heure
  • Services
  • Utilisateurs et groupes

C'est quand même un peu plus commode comme ça !

dimanche 4 septembre 2016

Le NetworkManager en commande ligne sous Linux !

Quand on utilise Gnome, les interfaces réseau sont configurées de manière graphique via l'Applet NetworkManager et donc on n'utilise pas la ligne de commande.

Il existe pourtant une commande ligne nmcli dans le paquet network-manager.

nmcli help
Utilisation : nmcli [OPTIONS] OBJET { COMMANDE | help }

OPTIONS
  -t[erse]                                   sortie laconique
  -p[retty]                                  sortie formatée
  -m[ode] tabular|multiline                  mode de sortie
  -f[ields] <field1,field2,...>|all|common   spécifie les champs à afficher
  -e[scape] yes|no                           échapper les séparateurs de colonnes dans les valeurs
  -n[ocheck]                                 ne pas vérifier les versions de nmcli et NetworkManager
  -v[ersion]                                 afficher la version du programme
  -h[elp]                                    afficher l'aide

OBJET
  nm          état de NetworkManager
  con         connexions de NetworkManager
  dev         périphériques gérés par NetworkManager

Par exemple, pour déconnecter la connexion de l'interface eth0, on utilisera:

nmcli dev disconnect iface eth0

Pour se reconnecter, il nous faut le UUID de la connexion en question:

 nmcli con list
NOM                       UUID                                   TYPE              TIMESTAMP-REAL                    
freebox_ICPPKY            c6fe6f31-fe56-406d-9cd1-936aafb8caf6   802-11-wireless   lun. 09 mai 2016 07:48:07 CEST    
freebox_cpl               fcd1ad91-2041-4804-826d-0f7ce9dc7090   802-3-ethernet    dim. 04 sept. 2016 07:45:23 CEST  

Comme je n'utilise plus le Wi-FI, la commande de reconnexion sera donc:

nmcli con up uuid fcd1ad91-2041-4804-826d-0f7ce9dc7090

Voilà ! Vous savez couper et remettre le réseau en ligne de commande.

Note: N'hésitez pas à consulter l'aide de la commande nmcli de la distribution Linux que vous utilisez car apparemment la syntaxe de nmcli change quelque peu d'un Linux à l'autre.

mercredi 3 août 2016

Poussivité de l'ouverture des fichiers sous Gnome avec Nautilus

S'il y a bien quelque chose qui m'agace avec Gnome, c'est sa lenteur pour effectuer certaines opérations.

Sur Debian Wheezy, quand j'ouvre un fichier depuis l'explorateur de fichier nautilus, bien que l'éditeur choisi (gedit, emacs ou autre) ouvre le fichier instantanément, il y a toujours pendant quelques secondes le lanceur de Gnome qui reste ouvert idiotement dans la barre des tâches sous le nom "Ouverture de ..." comme on peut le voir sur la copie d'écran suivante:

Capture_du_2016-07-27_10_06_16.png

On a l'impression d'être sur une machine d'il y a 10 ans, c'est assez pénible !

Il faudrait tester si le problème se produit aussi sur Debian Jessie.

De plus si je double clique sur une image, bien que celle-ci soit ouverte le focus reste dans Nautilus !

Et après, j'entends dire que Xfce c'est dépassé et que à part Gnome, point de salut ...

- page 1 de 3