Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 9 juin 2017

Complétion bash et utilisateur root

La complétion bash nous facilite bien la vie au quotidien puisqu'elle nous aide dans la saisie des options et paramètres des lignes de commandes sans avoir besoin de consulter les man pages.

Mais est t'elle toujours activée ?

J'ai fait le test avec Debian Stretch mais les résultats sont les mêmes avec Debian Jessie.

Lorsque j'utilise un utilisateur non root, la complétion bash est activée que j'utilise un Shell de login (avec Ctrl Alt F1) ou un Shell normal.

Si je tappe apt-get suivi de la touche TAB:

debian@stretch:~$ apt-get 
autoclean        changelog        dist-upgrade     install          source
autoremove       check            download         purge            update
build-dep        clean            dselect-upgrade  remove           upgrade

bash me propose bien la complétion qui convient à la commande apt-get.

Si maintenant je me connecte avec root, j'obtiens le résultat suivant:

debian@stretch:~$ su
Mot de passe : 
root@stretch:/home/debian# apt-get 
.bash_history         .dmrc                 .local/               Téléchargements/
.bash_logout          Documents/            Modèles/              Vidéos/
.bashrc               .gnupg/               Musique/              .Xauthority
Bureau/               .ICEauthority         .profile              .xsession-errors
.config/              Images/               Public/               .xsession-errors.old

Avec l'utilisateur "normal", ici debian, cela fonctionne car le fichier .bashrc par défaut de l'utilisateur se termine comme ceci:

debian@stretch:~$ tail .bashrc 
# enable programmable completion features (you don't need to enable
# this, if it's already enabled in /etc/bash.bashrc and /etc/profile
# sources /etc/bash.bashrc).
if ! shopt -oq posix; then
  if [ -f /usr/share/bash-completion/bash_completion ]; then
    . /usr/share/bash-completion/bash_completion
  elif [ -f /etc/bash_completion ]; then
    . /etc/bash_completion
  fi
fi

ce qui n'est pas le cas pour l'utilisateur root:

root@stretch:/home/debian# cat /root/.bashrc 
# ~/.bashrc: executed by bash(1) for non-login shells.

# Note: PS1 and umask are already set in /etc/profile. You should not
# need this unless you want different defaults for root.
# PS1='${debian_chroot:+($debian_chroot)}\h:\w\$ '
# umask 022

# You may uncomment the following lines if you want `ls' to be colorized:
# export LS_OPTIONS='--color=auto'
# eval "`dircolors`"
# alias ls='ls $LS_OPTIONS'
# alias ll='ls $LS_OPTIONS -l'
# alias l='ls $LS_OPTIONS -lA'
#
# Some more alias to avoid making mistakes:
# alias rm='rm -i'
# alias cp='cp -i'
# alias mv='mv -i'

Cette section "enable bash completion in interactive shells" qui n'existe pas dans le fichier /root/.bashrc est bien présente dans le fichier /etc/bash.bashrc mais elle y est commentée:

root@stretch:/home/debian# tail -n 25 /etc/bash.bashrc  | head -n 8
# enable bash completion in interactive shells
#if ! shopt -oq posix; then
#  if [ -f /usr/share/bash-completion/bash_completion ]; then
#    . /usr/share/bash-completion/bash_completion
#  elif [ -f /etc/bash_completion ]; then
#    . /etc/bash_completion
#  fi
#fi

Il suffit donc de la ré-activer pour que la complétion fonctionne aussi pour root.

Une fois cela fait, la section dans le .bashrc utilisateur n'est plus nécessaire.

samedi 16 janvier 2016

Configurer la librairie readline pour un bash sur mesure

Bash utilise une librairie nommée readline pour parser l'entrée utilisateur.

Cette librairie readline développée par la projet GNU est paramétrable à l'envie via un fichier spécifié par la variable d'environnement INPUTRC. En l'absence de cette variable, c'est le fichier ~/.inputrc qui est lu.

Par exemple, pour supprimer le bip énervant lorsque l'on appuie sur la touche TAB, il suffit d'ajouter dans le fichier ~/.inputrc:

set bell-style none

Si on veut maintenant que la complétion sur les noms de fichiers soit insensible à la casse, il faut ajouter:

set completion-ignore-case on

Si ensuite on souhaite que la complétion fasse plus que proposer les choix possibles mais sélectionne d'emblée la première possibilité et que chaque appui sur TAB prenne en compte le choix possible suivant, il faut utiliser la complétion à la "mode vim":

TAB: menu-complete
set show-all-if-ambiguous on

On peut également changer les valeurs de editingmode et de keymap pour ne plus avoir les raccourcis de emacs par défaut (Ctrl-R, Ctrl-S, Ctrl-A, Ctrl-E ...) mais ceux de vi à la place.

Pour une liste exhaustive des options du fichier de configuration de readline, on pourra consulter la man page correspondante.