Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - environnement de bureau

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 23 novembre 2016

Créer un raccourci vers un dossier avec Mate

Sur le bureau de l'environnement graphique Mate, on dispose de raccourcis vers:

  • le Poste de Travail
  • notre Dossier Personnel
  • les médias amovibles

et la Corbeille et c'est tout.

Alors comment faire si je souhaite créer un raccourci vers le dossier Téléchargements ou vers le deuxième disque de ma machine ?

En fait depuis le Bureau les actions possibles se limitent à:

  • Créer un dossier
  • Créer un lanceur
  • Créer un document

Et l'action Créer un lien ou Créer un raccourci n'y figure pas ...

Pour créer un raccourci vers un dossier, il faut ouvrir l'explorateur de fichiers vers le dossier parent du dossier correspondant et, une fois le dossier sélectionné, par un clic-droit l'action Créer un lien apparaît. Ce lien peut ensuite être déplacé, par drag and drop (pardon par glisser-déposer) ou copie, vers le bureau par exemple.

J'aurai quand même préféré une action depuis le clic-droit sur le bureau mais bon !

mercredi 3 août 2016

Poussivité de l'ouverture des fichiers sous Gnome avec Nautilus

S'il y a bien quelque chose qui m'agace avec Gnome, c'est sa lenteur pour effectuer certaines opérations.

Sur Debian Wheezy, quand j'ouvre un fichier depuis l'explorateur de fichier nautilus, bien que l'éditeur choisi (gedit, emacs ou autre) ouvre le fichier instantanément, il y a toujours pendant quelques secondes le lanceur de Gnome qui reste ouvert idiotement dans la barre des tâches sous le nom "Ouverture de ..." comme on peut le voir sur la copie d'écran suivante:

Capture_du_2016-07-27_10_06_16.png

On a l'impression d'être sur une machine d'il y a 10 ans, c'est assez pénible !

Il faudrait tester si le problème se produit aussi sur Debian Jessie.

De plus si je double clique sur une image, bien que celle-ci soit ouverte le focus reste dans Nautilus !

Et après, j'entends dire que Xfce c'est dépassé et que à part Gnome, point de salut ...

lundi 18 avril 2016

Un terminal aux petits oignons pour Linux

Sous LInux, lorsqu'on lance un terminal utilisateur, celui-ci a une certaine taille, ne comporte qu'un onglet et se lance dans le répertoire HOME de l'utilisateur connecté.

Heureusement gnome-terminal et les terminaux des autres environnements graphiques Linux comportent des flags permettant de configurer le terminal différemment.

Par exemple pour lancer un terminal dans un fenêtre de 80 colonnes et de 25 lignes on utilisera:

gnome-terminal --geometry=80x25

Si de plus on souhaite que le terminal se positionne en haut à gauche de l'écran:

gnome-terminal --geometry=80x25+0+0

Si on veux utiliser tout l'écran:

gnome-terminal --maximize

ou

gnome-terminal --full-screen

En effet, sur un écran de portable de 15 pouces, je ne vois pas l'intérêt de se fatiguer la vue dans un terminal qui ressemble à un timbre poste !

On peut aussi changer le titre du terminal avec:

gnome-terminal --title="Nouveau titre"

Attention, pour que le titre s'affiche il faut que les paramètres du profil utilisé par le terminal le permettent:

Capture-Edition_du_profil___Solarized__.png

Tous ses flags cités précédemment contrôlent la fenêtre.

Un autre flag est très intéressant, c'est le flag --tab. Par exemple:

gnome-terminal --tab --tab --tab

ouvre un terminal avec trois onglets ouverts.

Un autre flag qui contrôle le terminal, celui permettant de changer le répertoire de travail:

gnome-terminal --tab --tab --working-directory=/home/users/user1/projects/project1

va démarrer deux onglets dont le deuxième sera dans le répertoire /home/users/user1/projects/project1.

Le flag --working-directory peut évidemment s'utiliser sans le flag --tab, il s'applique alors au seul terminal ouvert.

Un dernier flag utile --active qui rend actif l'onglet spécifié juste avant (par --tab) sur la ligne de commande.

Comme on l'a vu, gnome-terminal peut se configurer de différentes façons, on peut aussi afficher ou cacher la barre de menus, spécifier le profil au lancement ...

Enfin, il y a une option très intéressante pour débugger un terminal qui ne démarre pas parce que sa configuration est erronée et c'est l'option "Quand la commande se termine", dans l'onglet "Titre et commande" que l'on positionnera à "Conserver le terminal ouvert".

Cela évite que le terminal s'ouvre à toute vitesse, et que quand il se plante on n'a le temps de rien voir !

mardi 5 avril 2016

Générer une image à partir d'un texte avec imagemagick

Le paquet imagemagick sous Linux contient divers utilitaires de manipulation des images comme convert qui permet entre autres de convertir du texte en une image.

Par exemple:

convert label:"this is a text" Image.png

va créer une image avec comme contenu le texte passé en paramètre. On peut bien évidemment changer les couleurs du texte avec le flag -fill et celles du fond avec -background.

Cette commande convert me permet de générer une image de ma TODO list que je place ensuite en fond d'écran au démarrage de Linux:

cat Documents/todo.txt | convert -background "#204A87" -fill white -font Courier -pointsize 16 label:@- Images/todo.png

- page 2 de 3 -