Exile on Keyboard St. - Blog sur Linux et Debian

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - environnement graphique

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 5 août 2017

Une barre de défilement bien visible

Les soit disant "améliorations" d'ergonomie dans les IHM n'en sont pas toujours.

Par exemple sous Linux, j'utilise ici Debian avec Mate, la barre de défilement appelée communément "scrollbar" par les anglophones est presque invisible en raison d'un choix de couleurs malheureux: cette barre de défilement ayant quasiment la même couleur que l'espace sur lequel elle se déplace, on ne la voit pas comme l'illustre l'image d'un Terminal qui suit:

scrollbar-terminal.png

Vous aurez beau chercher dans les paramètres du profil du Terminal, vous ne trouverez rien à ce sujet.

En fait, pour changer de manière plus détaillée les couleurs du Terminal, il faut installer un paquet nommé gnome-color-chooser et lancer la commande du même nom.

Capture-GNOME_Color_Chooser.png

Les couleurs de la barre de progression se trouvent dans l'onglet Spécifique.

J'utilise ici la couleur du texte pour la "scrollbar" et celle du fond pour la surbrillance.

Ce sont des couleurs qui conviennent au thème Solarized que j'utilise et nom au Terminal par défaut en noir sur blanc qui se trouve à votre gauche.

Le résultat est le suivant:

visible-scrollbar.png

Cette façon de faire fonctionne évidemment sur Gnome et ses dérivés comme Mate ; sur les autres environnements de bureau, je ne peux rien dire sur le sujet.

Enfin, bien que je parle de Terminal dans ce billet, les modifications de couleurs de la barre de défilement s'appliquent bien évidemment aux autres applications tournant sous Gnome.

dimanche 26 mars 2017

Capture d'écran et raccourcis claviers avec Mate

Quand on souhaite illustrer un billet sur un blog, inclure une image d'une boite de dialogue dans une documentation ou échanger quelque chose avec un collègue, on se tourne naturellement vers une capture d'écran.

Avec l'environnement graphique Mate, deux raccourcis clavier sont définis pour cela:

  • Impr: qui capture tout l'écran, bureau et barre des tâches compris
  • Alt+Impr: qui capture uniquement la fenêtre active

La capture d'écran sous Mate est faites avec mate-screenshot.

Si on appele directement cet utilitaire, on peut être plus précis dans la capture, par exemple pour capturer une zone de l'écran que l'on sélectionnera à la souris avec le flag -a ou --area.

Il est aussi possible de sélectionner quel type de capture (écran, fenêtre ou sélection) ou souhaite avec le flag --interactive:

Capture-Capture_d_ecran.png

On pourra donc ajouter de nouveaux raccourcis clavier si on le souhaite, avec par exemple la touche Windows (Mod5) ou Contrôle (Ctrl) combinée à Impr.

Par contre, la combinaison Alt-Gr+Impr ne fonctionne pas: si vous essayer, vous verrez que c'est le raccourci: Alt-Gr qui est pris en compte à la place ...

lundi 23 janvier 2017

Monter disques et clés usb sans être administrateur avec udisksctl

Sous Linux, les médias amovibles sont généralement montés par un clic depuis l'environnement graphique, celui-ci effectue alors le montage en tant qu'utilisateur avec toutes les options nécessaires après avoir créé un point de montage.

Cette façon de faire présente les avantages suivants:

  • Il n'est pas besoin d'être administrateur, i.e. root pour effectuer le montage
  • Le point de montage est créé pour nous
  • Les options de montage sont positionnées pour nous, en particulier celles qui font que le média est en lecture/écriture pour l'utilisateur et non uniquement pour root

L'autre façon de faire étant de passer une commande mount en root avec toutes les options utiles.

Pour monter un média amovible depuis un terminal à la façon de faire de l'environnement graphique, on peut utiliser la commande udisksctl.

Il suffit pour cela de connaître le device du média ou clé USB:

user@machine:~$ udisksctl mount -b /dev/sdc1
Mounted /dev/sdc1 at /media/user/my-data.

On peut aussi utiliser l'option longue:

user@machine:~$ udisksctl mount --block-device /dev/sdc1
Mounted /dev/sdc1 at /media/user/my-data.

Et vous aurez remarqué que je ne suis pas connecté en root.

Vérifions que les options de montage sont correctes:

user@machine:~$ mount | grep sdc
/dev/sdc1 on /media/user/my-data type vfat (rw,nosuid,nodev,relatime,uid=1000,gid=1000,fmask=0022,dmask=0077,codepage=437,iocharset=utf8,shortname=mixed,showexec,utf8,flush,errors=remount-ro,uhelper=udisks2)

Un montage depuis un clic avec Mate n'aurait pas fait mieux.

Et pour démonter ce volume:

user@machine:~$ udisksctl unmount -b /dev/sdc1
Unmounted /dev/sdc1.

Ces commandes sont évidemment utilisables dans un script même si la manpage d'udisksctl ne le recommande pas.

mercredi 3 août 2016

Poussivité de l'ouverture des fichiers sous Gnome avec Nautilus

S'il y a bien quelque chose qui m'agace avec Gnome, c'est sa lenteur pour effectuer certaines opérations.

Sur Debian Wheezy, quand j'ouvre un fichier depuis l'explorateur de fichier nautilus, bien que l'éditeur choisi (gedit, emacs ou autre) ouvre le fichier instantanément, il y a toujours pendant quelques secondes le lanceur de Gnome qui reste ouvert idiotement dans la barre des tâches sous le nom "Ouverture de ..." comme on peut le voir sur la copie d'écran suivante:

Capture_du_2016-07-27_10_06_16.png

On a l'impression d'être sur une machine d'il y a 10 ans, c'est assez pénible !

Il faudrait tester si le problème se produit aussi sur Debian Jessie.

De plus si je double clique sur une image, bien que celle-ci soit ouverte le focus reste dans Nautilus !

Et après, j'entends dire que Xfce c'est dépassé et que à part Gnome, point de salut ...

- page 1 de 3